mardi 18 mai 2010

Comme un vent de liberty ...

Une bonne nouvelle aujourd'hui. Une nouvelle me permettant de me libérer de l'enfance, de voyager, d'apprendre, d'éclore enfin en femme puisque l'an prochain, je m'en vais en école de commerce (bémol : si je réussi les oraux). Une nouvelle donc libératrice, émancipatrice, je me soustrais du cocon familiale. Alors, avec ce soleil jouant à cache cache avec les nuages, j'ai voulu m'habillé d'un vêtement qui exprimerait bien mon humeur : le Liberty.


Petit rappel historique : LE LIBERTY

En 1875, un apprenti drapier, Arthur Lasenby Liberty, gaga des couleurs et des produits d'Asie ouvre un très célèbre magasin sur Regen Street à Londres. Baptisé "Liberty of London", dans ce magasin on trouve des tissus indiens, des soieries chinoises, de éventails japonais ...
Mais c'est en 1884 qu'Arthur Liberty développe " The Liberty" : un tissus si fin et délicat qu'on le confond à la soie. Celui ci à la particularité d'être imprimé d'un motif visible à l'endroit comme à l'envers. Des imprimés discrets et des motifs de douze à dix-huit couleurs s'entremêlant.
Par abus de langage, on l'emploi aujourd'hui pour désigné un imprimé fleuri peut importe la matière.

Like : le liberté romantique porté avec un perfecto cuir noir ou avec une veste sombre, ou en simple touche pour habillé une tenue classique : sac, bandeau, ballerines. Bref : On ne porte qu'une pièce liberty à la fois.
Do not like : Le total look liberty style tapisserie, le liberty criard style jaune, vert et orange.








Manteau : sandro
Gilet : Vintage ( à mon papa )
Robe : Danity
Bikers : Sud express
Sacoche : Autre ton



Photos réalisées par mon petit frère de 7 ans avec son propre appareil. Il voulait absolument m'aider. Excusez donc la qualité.



3 commentaires:

Camille a dit…

qu'est ce que tu l'excuses toi elles sont excellentes ces photos!!!!!

Bonnie a dit…

C'est un ouf mon frère pour son âge !

Charlotte a dit…

Très belle tenue et surtout tres belle robe!